Techniques, idées et matériel pour fabriquer un beau faire-part

Il existe des centaines de modèles de faire-part différents et la plupart d’entre eux peuvent être personnalisés. Pourtant, le secret du modèle parfait qui vous plaira tout en collant à la thématique de votre événement, c’est bien souvent de le réaliser vous-même. Pour cela, il existe de très nombreuses techniques, à la portée de tous.

Le papier : le choix des couleurs et des textures

Papier de soie, carton, papier recyclé, velouté, métallisé… Il est possible de trouver toutes sortes de papiers différents. Le simple fait de les découper et de les combiner entre eux permet de réaliser de très jolis faire-part. Veillez simplement à bien doser : pas question d’en faire trop ! L’idéal est de jouer sur le contraste, en optant par exemple pour un papier épais mat, sur lequel vous collerez un papier doré embossé. Evitez aussi la débauche de couleur. Composez soigneusement votre palette de couleurs. Pour vous y aider, vous pouvez vous inspirer de nuanciers faciles à trouver sur le web.

La forme

Le faire-part traditionnel a la forme d’une simple carte carrée ou rectangulaire, qui peut s’ouvrir en éventail. Si vous le réalisez vous-même, vous pouvez vous orienter vers des formes plus originales : cercle, cœur, fleur… Sur votre lancée, vous pouvez également remplacer l’enveloppe traditionnelle par une réalisation sur mesure, en harmonie avec les teintes et le style de votre création. Assurez-vous simplement que le nom et l’adresse du destinataire sont clairement lisibles. Lors de l’envoi, vous pourrez apporter la touche finale en réalisant des timbres au motif de votre choix.

Les techniques

Le tampon est la technique la plus simple pour réaliser vos faire-part facilement. Vous pouvez vous essayer à d’autres techniques, comme l’embossage, qui donne du relief au papier. L’embossage à froid est parfait pour un papier métallisé. Pour un dessin précis et identique sur tous vos faire-part, il vous suffira d’un pochoir et d’un simple crayon pour repousser le papier et lui donner du relief. L’embossage à chaud fonctionne sur le papier classique et le carton. On utilise un tampon pour dessiner le motif, puis on le saupoudre de poudre à embosser que l’on sèche simplement au sèche-cheveux. Le stitching s’inspire de la couture. Le principe est simple : il suffit de percer de petits trous et d’y faire passer un fil coloré ou un ruban. Motif façon broderie ou façon origami : tout est possible. Ce type de faire-part demande de la patience et de la minutie. Il est donc nécessaire de prévoir un délai suffisant pour les réaliser.